Rechercher
  • Lucie

Ne pas prendre les choses trop à coeur

On m’a demandé récemment comment prendre du recul quand tout nous paraît une montagne ! Comment ne pas prendre les choses trop à cœur... les âmes sensibles se reconnaîtront ;-)


On le sent quand la panique monte parce que toute notre organisation au poil s’effondre (la nounou nous a planté, notre contrat n’est pas reconduit, la voiture nous lâche, quelqu’un nous manque de respect...) bref quand rien ne se passe comme prévu et que nos émotions nous submergent...


Prendre du recul ça ne veut pas dire être je m’enfoutiste mais remettre à leur juste place nos soucis du quotidien. Cette situation me tombe dessus, je n’ai pas d’autre choix que de faire avec, qu’est ce que je peux faire pour résoudre le problème ? Se mettre en action pour résoudre le problème, demander de l’aide, chercher une solution, une chose après l’autre. Ça a toujours mieux marché que de se morfondre dans son canapé, se placer en victime, râler ou paniquer.

Plus facile à dire qu’à faire...

Concrètement, quand les événements vous submergent, commencez par en faire le tri. Les hiérarchiser en quelque sorte. Certains soucis n’en sont pas vraiment, ce sont juste des contretemps, des imprévus ou des situations/personnes qui ne valent pas la peine qu’on s’y attarde. Est ce vraiment si grave ? En général on se rend compte qu’il n’y a pas mort d’homme et qu’il n’y a pas lieu d’y perdre son sang froid et encore moins toute son énergie...


D’autres soucis sont plus urgents, on commence par gérer ceux-là. On respire profondément (vraiment, pas juste 10 secondes ;-), on se pose et on évalue la situation. Pouvez vous résoudre le problème vous même ? Comment composer avec la nouvelle donne ? ... Étape par étape, on pose le problème, on respire pour calmer le mental et le corps et on cherche une solution. Encore une fois, uniquement quand c’est nécessaire !

Ensuite on lâche prise !! On lâche, on laisse faire, on se fait confiance.


Imaginez que les soucis, les agressions vous coulent dessus comme l’eau sur les plumes d’un canard (merci à une jolie âme pour la métaphore ;-). Ça ne vous atteint pas. Laissez couler, vous avez fait ce que vous pouviez.



C’est important de prendre de la distance, ré évaluer notre façon de réagir face à une situation. Est ce nécessaire de se mettre dans tous ses états, de perdre toute son énergie, jusqu’à avoir la boule au ventre ou ne plus dormir ? Vous avez l’impression de ne plus rien maîtriser, et bien justement, ce n’est qu’une impression. Notre mental qui fait des siennes, quand c’est le cas, c’est important de revenir à son corps. Puisez dans vos ressources, redressez vous, pensez à bien respirer... Revenir à soi est essentiel.


Je vous envoie plein de bonnes ondes !


Lucie

85 vues